mardi 2 mars 2010

L'adéqroissance ou la parade contre la décroissance ?


http://1.bp.blogspot.com/_tK_4ZuASwhI/SfgkTdKpdpI/AAAAAAAAALY/I8X9f_9uDho/s320/Attali.jpg

"L’ancien conseiller spécial de François Mitterrand a publié, le 15 décembre 2009, dans L’Express, une chronique intitulée "L’adéqroissance".

http://www.lexpress.fr/actualite/economie/l-adeqroissance_836421.html

Jacques Attali est-il en pleine mutation ? Ne disait-il pas, voici deux ans, au micro d’Europe 1 : « Opposer écologie et croissance est une bêtise intellectuelle profonde. En réalité on ne peut pas améliorer l’environnement sans croissance. Ce n’est pas la croissance qui pollue, c’est la production. » (24 octobre 2007).

L'adéqroissance
Jacques Attali, "le penseur" que Rodin n'a pas eu la chance de connaître...

/.../ "La rumeur nous apprend, écrit, de son côté, Hervé Kempf, que le président de la République, Nicolas Sarkozy, confierait à Jacques Attali la tâche de ranimer la Commission pour la libération de la croissance.

/.../ Et voilà qu'Attali promeut la décroissance ! Enfin, "l'adéqroissance ". Dans un article publié sous ce titre par L'Express le 15 décembre 2009, il reconnait que l'idée de décroissance "fait sens : si on l'entend comme un désir de mettre un terme aux errements de notre modèle de production, aux folies et aux fatigues de la vitesse, du rendement, du gaspillage, de l'accumulation et du remplacement irréfléchi de gadgets par d'autres gadgets ; et, surtout, comme la volonté de remettre en question la définition marchande du mieux-être".

Mais Attali ne peut accepter le terme de "décroissance". Il propose "l'adéqroissance". Heureusement, personne n'a prêté attention à ce néologisme. Il va donc recommencer à "libérer la croissance".

http://www.lemonde.fr/opinions/article/2010/02/13/attali-oh-la-la-l-adeqroissance-par-herve-kempf_1305274_3232.html

http://www.zeblog.com/blog/uploads/t/tcmada/decroissance.jpg

Tous ces débats sémantiques, politiques, économiques autour de la décroissance qui se multiplient et qui, eux, vont continuer à... croître, nous révèlent, simplement, que la décroissance est au cœur de toute pensée contemporaine. On n'a pas fini de la critiquer, de la défendre et... d'en faire progresser la compréhension !

Aucun commentaire:

Archives du blog